Qu’est-ce qu’on peut mettre dans le compost ?

Qu’est-ce qu’on peut mettre dans le compost ?

Le compostage : une solution idéale pour réduire les déchets culinaires

Que ce soit dans une maison ou un appartement, la cuisine est un lieu où les déchets se multiplient rapidement. Épluchures, restes de repas, coquilles d’œufs, feuilles, fleurs, branches : autant de déchets que l’on peut mettre dans le composteur pour les recycler en fertilisant naturel.

Le compostage est une pratique écologique qui permet de réduire efficacement la quantité de déchets produits à la maison. Concrètement, il s’agit de transformer les déchets organiques en compost, un engrais naturel qui permet de nourrir les plantes et de favoriser la vie du sol.

Dans cet article, nous allons voir plus en détail quels déchets de cuisine peuvent être mis dans le composteur.

Les déchets de cuisine à mettre dans le composteur

1. Épluchures de fruits et légumes : Les épluchures de pommes de terre, carottes, courgettes, concombres, poivrons, etc. sont des déchets de cuisine qui peuvent être mis dans le compost. Ils contiennent des vitamines et des minéraux essentiels pour les plantes.

2. Restes de repas : Les restes de repas peuvent également être mis dans le compost : restes de viande, de poisson, de légumes, de riz, de pâtes, etc. Veillez cependant à retirer les os et les restes de gras, qui sont plus longs à se décomposer.

3. Coquilles d’œufs : Les coquilles d’œufs, une fois rincées et écrasées, peuvent être mises dans le compost. Elles contiennent du calcium, un élément important pour la croissance des plantes.

4. Feuilles et fleurs : Les feuilles mortes et les fleurs fanées sont également des déchets de cuisine qui peuvent être mis dans le compost. Ils apportent de la matière organique et des éléments nutritifs au sol.

5. Branches : Si vous avez des arbustes ou des arbres fruitiers, les branches coupées peuvent être mises dans le composteur. Veillez cependant à les couper en petits morceaux pour faciliter leur décomposition.

Les déchets de cuisine à éviter dans le composteur

Il existe également des déchets de cuisine qu’il vaut mieux éviter de mettre dans le compost. Cela concerne notamment :

1. Les restes de viande et de poisson : Les restes de viande et de poisson peuvent attirer les animaux et les mouches. De plus, leur décomposition peut générer des odeurs désagréables.

2. Les produits laitiers : Les produits laitiers ont tendance à fermenter rapidement et à dégager des odeurs nauséabondes.

3. Les agrumes : Les agrumes, comme les oranges ou les citrons, sont acides et peuvent perturber l’équilibre du compost.

Le compostage en appartement

Si vous habitez en appartement, vous pouvez également pratiquer le compostage : il existe des composteurs d’appartement spécialement conçus pour cela, comme le modèle Bokashi.

Le compostage en appartement fonctionne de la même manière que le compostage en extérieur, mais en version réduite. Il suffit de mettre les déchets de cuisine dans le composteur, de les saupoudrer de activateurs de compost Bokashi et de refermer le couvercle.

Le composteur Bokashi fonctionne par fermentation anaérobie, c’est-à-dire en l’absence d’air. Il ne dégage donc pas d’odeurs et peut être utilisé en intérieur.

FAQ : les questions les plus fréquentes sur le compostage

1. Combien de temps faut-il pour obtenir du compost ? Le temps de décomposition dépend des déchets mis dans le composteur et des conditions de température et d’humidité. En général, il faut compter entre six mois et un an pour obtenir du compost.

2. Comment utiliser le compost ? Le compost peut être utilisé pour fertiliser les plantes : il suffit de l’épandre sur le sol et de l’incorporer à l’aide d’une fourche ou d’une bêche.

3. Comment entretenir son composteur ? Il est recommandé de mélanger régulièrement les déchets de cuisine, d’ajouter des feuilles mortes ou du broyat de branches pour aérer le compost et de le maintenir à une température entre 55 et 65 degrés Celsius.

Conclusion

En résumé, le compostage est une pratique écologique et économique qui permet de réduire la quantité de déchets produits à la maison. Les déchets de cuisine tels que les épluchures, les restes de repas, les coquilles d’œufs, les feuilles, les fleurs et les branches peuvent être mis dans un composteur pour être recyclés en fertilisant naturel. Veillez cependant à éviter les restes de viande, de poisson, les produits laitiers et les agrumes, qui peuvent perturber l’équilibre du compost.